News Agency|Monday, October 18, 2021
You are here: Home » Nationale » Cité Soleil: Le MARNDR distribue des vaches à des éleveurs de Vaudreuil
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Actualites

Cité Soleil: Le MARNDR distribue des vaches à des éleveurs de Vaudreuil 

 

Port-au-Prince ! Samedi 23 Août 2014.-
Dans le cadre du Plan Spécial de Cité Soleil, le Ministère de l’Agriculture, des ressources naturelles et du développement rural, a distribué 20 vaches à des éleveurs de Vaudreuil, le lundi 11 août 2014, en vue de renforcer  la capacité des éleveurs de la commune mais aussi de recapitaliser les éleveurs ayant perdu des bovins suite à un vol de 23 bœufs dans cette localité. Chaque animal, selon sa taille, vaut entre 27,000 et 28,000 gourdes.Les habitants de Vaudreuil, localité située au Nord de la commune de Cité Soleil vivent en grande partie de l’élevage et de l’agriculture.  Dans l’exploitation paysanne, le bovin représente la plus haute source de capitalisation et constitue la seule source de lait pour les enfants sevrés et les personnes âgées, indique une note de presse du Ministère transmise à Haïti Inter Presse.

Marcellus Wilford, bénéficiaire de 30 ans qui a fait ses études grâce à la petite ferme de son père, est ravi et remercie le gouvernement Martelly/Lamothe de cette initiative. Pour Monsieur Wilfort, « l’élevage est un moyen efficace pouvant aider les familles à subvenir à leurs besoins.

Quelqu’un qui possède une seule vache gagne entre 1250 et 2500 gourdes par mois selon la quantité de lait que produit la vache. Un éleveur a la possibilité de gagner sa vie dignement. Un éleveur arrivant à posséder 5 vaches peut gagner autour de 10,000 gourdes par mois ».
Le crédit rotatif en nature permettra aux éleveurs d’avoir une production plus élevée sans  investissement préalable, le manque de capitaux ayant été identifié comme le premier obstacle au développement de l’élevage.

Dans les prochains six mois, le comité de gestion se chargera de remettre la première portée à une autre famille. La seconde portée ainsi que les suivantes reviendront au bénéficiaire initial.

Ce mécanisme de capitalisation ingénieux sera accompagné d’autres mesures de renforcement de l’élevage bovin telles que la formation des éleveurs par des agents vétérinaires, des tournées de cliniques mobiles vétérinaires et la mise en place de deux (2) parcelles fourragères collectives avec des points d’eau et un parc collectif de nuit pour combattre le vol de bétail et en même temps réduire les coûts de gardiennage.Mandaté par le Premier Ministre pour la coordination du Plan, le Ministre des Affaires Sociales et du Travail (MAST) coordonne ces activités génératrices de revenus en milieu rural avec le MARNDR.

HIP

Add a Comment