News Agency|Monday, May 25, 2020
You are here: Home » Locale » CIPC : Les relations entre les MNT et la Covid-19, établies par Docteur Jocelyne Pierre-Louis du MSPP
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

CIPC : Les relations entre les MNT et la Covid-19, établies par Docteur Jocelyne Pierre-Louis du MSPP 

IMG jocelyne-pierre-louis

Port-au-Prince ! Samedi 16 mai 2020.-
Le Docteur Jocelyne Pierre-Louis, Directrice de Promotion de la Santé et de la Protection de l’Environnement du Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP), a établi les relations entre les maladies non transmissibles (MNT) et la COVID-19 », lors de son intervention vendredi 15 mai 2020, au local du Centre d’Informations Permanentes sur le Coronavirus (CIPC).
Le Docteur Pierre-Louis a mis l’accent sur l’importance de prodiguer des soins adéquats aux personnes âgées souffrant d’hypertension, de diabète, l’asthme de cancer,dit-2ll2, qui sont plus vulnérables et plus exposées au coronavirus.
Un changement du mode de vie de ces personnes, est à la base de leur vulnérabilité, a expliqué Jocelyne Pierre-Louis arguant qu’autrefois elles faisaient beaucoup de marches dans les rues et du sport.
Aujourd’hui, ces catégories de gens préfèrent utiliser les taxi-motos pour se déplacer, et cela a créé des problèmes de santé, a-t-elle fait remarquer.
49 % des femmes de 35 à 64 ans, en Haïti souffrent d’hypertension artérielle contre 37 % d’hommes. Au niveau du diabète, 14 % de femmes sont diabétiques contre 8.2 % d’hommes de cette même tranche d’âge ; il en est de même pour l’obésité, a indiqué Dr Pierre-Louis citant la dernière Enquête Mortalité, Morbidité et Utilisation des Services (EMMUS).
Selon le Docteur Pierre-Louis, les personnes souffrant des MNT sont plus susceptibles de développer une forme grave du coronavirus et plus particulièrement les gens de 50 ans et plus. « 20 % des personnes âgées, quand elles sont atteintes du coronavirus développent une forme plus compliquée de la maladie», a expliqué le Dr Pierre-Louis.
En guise de conseils, la Directrice de la Direction de Promotion de la Santé et de la Protection de l’Environnement du MSPP a suggéré à ces personnes de pratiquer les principes d’hygiène, continuer à prendre leurs médicaments; de suivre les conseils de leurs médecins; de s’assurer de toujours avoir des médicaments en réserve; d’éviter tout contact avec d’autres personnes malades et surtout de se battre pour vivre en santé.
Pour le Dr Pierre-Louis, vivre en santé signifie qu’il faut bien s’alimenter, bien se nourrir en consommant des fruits et des légumes pour renforcer son système immunitaire. Elle a conseillé d’éviter le sel et le sucre dans son alimentation. Il faut également bien dormir, dit-elle, et dès 10 heures du soir car dormir avant minuit et une très bonne habitude. Dr Jocelyne Pierre-Louis a conclu que la pratique du sport sur une base régulière permet d’éliminer les toxines à cause de la transpiration, favorise une bonne condition physique et facilite une meilleure respiration..
JL

Add a Comment