News Agency|Wednesday, December 2, 2020
You are here: Home » Communique » Cérémonie de rapatriement de 479 artefacts culturels et historiques à la République d’Haïti
  • HABILETÉ – INTÉGRITÉ – PROFESSIONNALISME

Cérémonie de rapatriement de 479 artefacts culturels et historiques à la République d’Haïti 

IMG Cérémonie Arts

Port-au-Prince ! Vendredi 14 février 2020.-

L’ambassadeur des États-Unis en Haïti, Michele Sison, s’est jointe au Premier Ministre Haïtien, Jean Michel Lapin, et au Directeur Général du Bureau Haïtien d’Ethnologie, Erol Josué, pour une cérémonie de rapatriement de 479 artefacts culturels et historiques à la République d’Haïti.

Ces objets historiques haïtiens ont été découverts lors de la plus grande opération de récupération de propriété culturelle de toute l’histoire du Bureau Fédéral d’Investigation (FBI), et il s’agit du premier rapatriement de patrimoine culturel de ce genre entre les États-Unis et Haïti.

Pour cette célébration, des représentants de l’Équipe des Crimes liés aux Objets d’Art au sein du FBI, de l’Ambassade des États-Unis à Port-au-Prince, du Bureau des Affaires Éducatives et Culturelles du Département d’État, du Bureau des Affaires de l’Hémisphère Occidental et le ministre haïtien de la Culture et de la Communication se sont réunis au Bureau National d’Ethnologie à Port-au-Prince.

Dans ses propos de circonstance, l’Ambassadeur Sison a précisé, “Aujourd’hui, nous célébrons le rôle essentiel de l’État de droit, et de tous les mécanismes qui l’accompagnent, dans la protection d’une nation, de ses biens, de son patrimoine et de son héritage. Des unités de droits de propriété intellectuelle et de crimes liés aux objets d’art servent à favoriser l’importante collaboration entre les différentes agences chargées de faire appliquer la loi à travers le monde.”

De son côté, le sous-directeur adjoint par intérim du FBI, Michael Nordwall, a déclaré : “Le FBI est conscient du rôle important joué par de tels objets dans l’histoire culturel et l’identité d’un pays. Nous sommes honorés de pouvoir restituer ces pièces au peuple d’Haïti.”

La restitution de ces objets historiques à Haïti n’est que la continuation d’une longue tradition de support des États-Unis envers le riche héritage culturel haïtien. Par le biais du Fonds des ambassadeurs pour la préservation culturelle, l’Ambassade des États-Unis a débloqué plus de 720.000 dollars pour financer neuf projets de préservation d’héritage culturel dans tout le pays.

Ce fonds a été établi par le Congrès des États-Unis avec comme objectif la préservation de sites culturels, d’objets culturels et de diverses formes d’expression de traditions culturelles à travers le monde.

Grâce à ce programme, l’ambassade des États-Unis en Haïti a financé pour plus de 250.000 dollars un projet d’évaluation des dommages causés par le tremblement de terre aux édifices historiques de Port-au-Prince afin d’aider à leur préservation.

Plus de 135.000 dollars ont été décaissés en appui à la préservation de la Citadelle et du Palais Sans-Souci. Et, en 2018, 200.000 dollars ont été déboursés pour la préservation et la restauration de la Maison Viviane Gauthier.

Add a Comment